IMG_8857J’ai tendance, par ma nature impulsive et passionnée, à vite grimper dans les rideaux. Non, je n’ai pas vraiment encore tout à fait corrigé ce brin de folie de ma personnalité à 54 ans. Et, oui, je suis parfaitement consciente des impacts positifs et négatifs que cela peut générer autour de moi. Depuis quelques mois, je tempête sur ce que je vois défiler sur les médias sociaux. Toutes ces nouvelles formules numériques très tendance qui font la promotion d’à peu près n’importe quoi à n’importe qui. Bon, c’est vrai que la « tempête » s’est calmée avec le temps, mais je suis passée par une gamme assez colorée d’émotions. Il y a aussi eu l’après-tempête, cette période où je suis « restée » silencieuse afin de mieux comprendre quel était le message pour moi là-dedans.

C’est justement dans cette période de relâchement qu’on peut parfois voir qu’il y a du bon à faire une montée de lait. En disant fortement « non » à quelque chose que je ne veux pas, ça peut ouvrir la porte à identifier ce qui est important pour moi et à me faire confiance, même si je ne sais pas vraiment comment je vais m’y prendre pour véhiculer mon message qui n’est pas encore clair et précis.

J’ai toujours écrit avec mon cœur, et cette fois-ci ne fera pas exception. Ce n’est pas facile de donner son opinion, d’émettre son commentaire, de dire tout haut ce qu’on pense sans vouloir blesser autrui pour autant. C’est comme se mettre à nu, s’offrir en pâture. Bienvenue à ma vulnérabilité, mon courage, mon audace et mon humilité de vouloir écrire avec des mots parfois hésitants ou même imparfaits. Oui bienvenue dans le monde où l’authenticité et la simplicité sont omniprésentes dans ma vie.

Récemment lors d’une session de co-coaching avec ma collègue et amie, je lui partageais comment je trouvais plus difficile d’exprimer mon message de solo-entrepreneur. Je suppose que mon message actuel n’atteint pas vraiment les personnes avec lesquelles je veux vraiment co-créer pour faire une différence dans leur vie. Je me sens frustrée de ne pas savoir comment faire tout en étant sur la route à temps plein à bord de notre motorisé « Merci la vie ». Avec un bagage de plus de 20 ans en vente et marketing, je suis en ce moment dans un cul-de-sac. Presque pas de clients dans ce qui me passionne le plus au monde : le coaching et le leadership. Et ça gruge terriblement mes énergies. Ça fait des mois que j’essaie de mettre des mots sur ce que je ressens en espérant trouver des réponses aux questions que je me pose.

Nous avons donc eu une conversation en profondeur, question d’aller voir ce qui se cachait derrière mes frustrations et mes émotions. Mon amie-coach a le tour de poser des
questions qui m’ont laissé parfois dans une solide réflexion. Tout en discutant, je m’entendais aussi n’aller nulle part avec mes mots. Tout était flou, pas clair, mélangé. Avec ses encouragements, sa patience et ses recommandations, j’ai lentement mis de la lumière sur mon chaos. Après ce coaching, je savais que je devais prendre un temps d’arrêt afin de mieux voir et écouter ce qui se trouvait devant moi.

Dans la semaine qui a suivi cette riche conversation, j’ai aussi recommencé à lire le livre de Brené Brown « Le cadeau de l’imperfection ». Ces deux éléments mis ensemble ont produit tout un effet sur moi – comme un survoltage pour illuminer encore plus ma route.

 

quote brene brown

 

Voici donc les étapes qui m’ont amené à transformer ma montée de lait en un message authentique et vibrant afin qu’il soit vu, lu et entendu, et ce malgré le « bruit » et la « pollution » diffusée à l’aire des médias sociaux numériques qui, selon ma définition, nous empêchent de vraiment « connecter ».

  1. Je veux honorer ma raison d’être qui est de connecter de façon authentique avec les personnes qui croisent mon chemin pour les inciter à « jouer plus grand ». J’ai ce désir viscéral de faire véritablement contact avec les gens et de rechercher un échange riche et qui fait grandir. Une connexion où il y a une énergie qui vit entre deux personnes; où tout un chacun se sent vu, entendu et mis en valeur. Connecter c’est aussi donner et recevoir sans jugement.
  1. Je n’ai pas envie de me promouvoir à tout prix afin de me bâtir une « business à six chiffres » en coaching et leadership. Je ne « fitte » pas dans ce genre de moule. Je ne ressens aucun désir d’appartenance. J’ai besoin d’être et d’exprimer qui je suis vraiment. Je suis une passionnée, et de la passion on ne met pas ça en boîte pour l’offrir à n’importe qui. Je veux partager ma passion en toute simplicité et la faire vivre à ceux qui m’entourent. Qu’est-ce qui se passe avec tout ce monde (en particulier dans ma profession de coaching?) qui attire leurs clients avec des trucs gratos afin de leur vendre une offre à tout prix par la suite? Je n’ai jamais vu autant de coachs vouloir vendre à d’autres leurs recettes magiques de comment faire de l’argent ou comment attirer plus plus de clients. Ce genre de concept peut être bon pour certains, mais il ne l’est pas du tout pour moi. Mon opinion est différente, et c’est bien comme cela. Ça, c’est désormais très clair pour moi.
  1. Je veux embrasser ce que je dis. Je suis authentique et je veux l’être avec mes clients. Être authentique, c’est un peu comme un rituel. Ça implique une variété d’émotions, de valeurs, de forces et même de peurs. C’est un choix conscient qui génère tout plein d’impacts autour de moi; bons et moins bons. Je l’assume, car c’est de cette façon que j’ai décidé de vivre.
  1. Sur la route de « Merci la vie » je veux apprivoiser la simplicité dans toutes ses nuances. Je n’ai pas besoin d’un business de 100,000 $ pour vivre. J’ai identifié mes besoins financiers et je peux faire plus avec moins; je peux partager, donner, échanger et offrir plus avec moins. Je suis confortable avec le fait d’avoir moins de clients, car cela me permet de et leur offrir beaucoup plus. Idem avec tous les besoins matériels à bord.
  1. Je veux être indulgente à mon égard. Je ne suis pas là pour me taper sur la tête. Je veux célébrer mes imperfections, autant que mes bons coups.
  1. Je sais ce qui est important pour moi : je veux partager mon histoire, mes expertises, susciter des conversations, organiser des tables rondes pour des discussions co-créatives en mode face à face ou encore avec « Zoom » cet excellent outil numérique, je veux offrir mon aide et accompagner les gens qui veulent sauter dans leurs rêves et leurs projets ou encore dépasser leurs objectifs.
  1. Je sais qui vous êtes : vous avez envie de réaliser vos rêves, vos projets et vous êtes prête à sauter sans filet tout en faisant confiance… que vous en ayez conscience ou non. Vous êtes un solo-entrepreneur, un gestionnaire, un génie créateur, un leader – tout le monde est un leader, n’est-ce pas? Vous êtes également une personne à la recherche d’authenticité, de connexion humaine, de transparence et de simplicité. Vous voulez avancer tout en étant responsable de vos impacts. Vous êtes curieux et ouvert aux changements. Vous voulez « jouer plus grand ».
  1. J’exploite les technologies numériques afin de partager mes outils plus facilement. Mon intuition me dit « oui » pour un saut en équilibre. Slide01Pourquoi garder pour moi tout ce qu’on m’a offert sur ma route? C’est au travers de mes blogues que vous retrouverez certains de mes partages, sur mes plateformes de médias sociaux professionnels (Facebook et compagnie) ou bien dans un de mes e-books. Vous trouverez ça et là un court vidéo ou un exercice pratique de ma boîte à outils en coaching et leadership. Après le téléchargement, n’attendez surtout pas la centaine de courriels qui suivront, car ils ne viendront pas! Non ce n’est pas ce que je veux. Il n’y aura aucune offre formelle pour vous faire miroiter le « bonheur garanti » grâce à une recette en boîte « en vous inscrivant à une série de webinaires » et en payant une coquette petite somme d’argent en retour… Je crois en un système d’honneur et j’invite quiconque me suit dans la communauté que je veux créer, à me contacter pour une conversation; à faire un bout de chemin ensemble; ou encore à laisser un commentaire, voir une suggestion suite à un article paru.
  1. Je veux que vous identifiiez tout ce dont vous avez réellement besoin pour aller de l’avant et décider librement par la suite, si vous désirez être accompagné afin de co-créer avec moi… À quoi pourrait ressembler – et surtout où cela vous mènerait-il – de prendre un peu de « ce temps si précieux » que la vie vous offre afin de plonger et investir en vous pour faire ressortir le meilleur de ce que vous êtes?
  1. Je veux partager la passion qui m’anime et je peux réussir en créant un échange, une prise de contact avec vous. Pour qu’une connexion s’établisse, il faut la nourrir et la faire grandir des deux côtés. J’ai besoin de vous pour y arriver. Je ne peux pas « connecter » avec les voyeurs furtifs, car le contact meurt dans le silence. Sans empathie, sans amour et sans contact je ne pourrai pas non plus vous faire grandir.

 

IMG_0799

Voilà plus de 18 mois que je suis sur la route à bord de « Merci la vie » et j’apprends continuellement grâce au partage d’histoires merveilleuses des personnes qui croisent ma route. Je me souviens d’une de mes dernières rencontres à Coronado island à San Diego; Virginia, une dame de 97 ans pétillante, allumée et pleine de passion, qui a partagé avec moi sa recette du bonheur. Je vois encore les étincelles dans ses yeux.

J’ai vraiment besoin dans ma vie de plus de partage d’histoires, sans tambour ni trompette. Et quand ces connexions remplies de lumières sont présentent, ma passion s’anime et il n’y n’a pas de limite à ce que je peux réaliser avec les gens qui m’entourent. Je vous invite à me contacter, même si vous ne savez pas encore pourquoi. Même si ce n’est que pour me dire « bonjour ». Que l’argent, la timidité ou la peur ne soient pas des obstacles entre nous. Je ne peux tendre la main plus candidement. Il ne tient qu’à vous, à présent, de bouger. Un premier pas est le début d’une nouvelle aventure, d’une nouvelle histoire et d’un partage authentique.

Je vous souhaite, en ce merveilleux temps des fêtes, de faire briller votre lumière et de la partager tout autour de vous. Paix, amour et joie dans votre cœur.

Christine xxx